1 Ginkgo Biloba

L’Arbre aux quarante écus, l’Abricotier d'argent

  • Le Ginkgo Biloba (yínxìng en chinois signifiant ‘abricot d’argent’) est une espèce d'arbres et la seule représentante actuelle de la famille des Ginkgoaceae. C'est la seule espèce actuelle de la division des ginkgophyta.
  • L'épithète spécifique Biloba fait référence à la forme caractéristique des feuilles, fendues en deux lobes.
  • Le Ginkgo est un arbre de taille moyenne à grande, pouvant atteindre 20 à 35 m.
  • Son port d'abord dressé, s'étale à partir de l'âge de 20 ans.
  • De très grande longévité, le plus ancien spécimen connus serait âgé de 1 250 ans.
  • Un exemple extrême de sa résistance est le fait qu'il fut l'une des rares espèces à ne pas avoir souffert de l'explosion de la bombe atomique le 6 août 1945 à Hiroshima. Un ginkgo Biloba situé à moins d'un kilomètre de l'épicentre a survécu.
  • Les feuilles caduques, en éventail, à long pétiole, vert vif, prennent une magnifique couleur jaune d'or en automne.
  • C'est un arbre très rustique, résistant à la pollution, aux maladies, aux parasites et s'adaptant à différents types de sol même s’il a une préférence pour une terre argilo-sableuse, fertile.
  • Les « graines », comparables aux pistaches, sont une nourriture traditionnelle en Chine, souvent servie aux mariages ; elles sont parfois aussi considérées comme aphrodisiaques.
  • Son utilisation pharmaceutique a été proposée pour ses capacités vaso-dilatatrices qui pourraient permettre de traiter certains problèmes associés au vieillissement comme la perte de la mémoire, de même que des problèmes de peau, varices, hémorroïdes et jambes lourdes.
  • Il permettrait aux personnes atteintes du syndrome de Raynaud de supporter le froid
  • L'extrait de feuilles de ginkgo est un puissant antioxydant avec des propriétés neuro-protectrices.

  • Elle est considérée comme une espèce panchroniquenote (avant toute datation possible),
  • c'est la plus ancienne famille d'arbres connue, puisqu'elle serait apparue il y a plus de 270 millions d'années, soit une quarantaine de millions d'années avant l'apparition des dinosaures.
  • Le nom d’« arbre aux quarante écus » vient du fait que le botaniste français M. de Pétigny a acheté, en 1788, 5 plants de ginkgo à un botaniste anglais pour la somme considérable de 25 guinées, soit 40 écus chaque pied.
  • Le nom d’« arbre aux mille écus » est aussi expliqué par l’aspect de ses feuilles qui deviennent jaunes dorées à l’automne et forment comme un tapis d’or à ses pieds.